Uncategorized

Intelligence Collective, Fun et Solidarité

Il y a quelques jours j’ai passé une soirée à une séance de brainstorming organisée par Makesense  autour du projet ‘savanturiers’. Bien entendu le projet est génial et il était intéressant de l’aider un peu mais j’étais aussi venu pour observer leur méthode de brainstorming je me suis donc rendu au sensecube avec curiosité.

 

L’ambiance est détendue, Pauline et Caroline, de makesense, présentent la soirée. Le lieu a ses codes : il s’agit d’un ‘hold-up’ nous sommes les victimes consentantes de ‘gansters’ qui vont voler nos idées. Nous sommes une vingtaine de participants regroupés autour d’une table.  Chacun se présente en partageant une chose qu’il aime. Je dirais bien qu’il y a tous les profils mais je dois bien admettre que je suis de loin le plus âgé, il y a donc au moins un biais sur l’âge des participants. Disons qu’il y a tous les types d’étudiants, inscrits dans des cursus variés, de 42 à science-po en passant par la thèse…

 

Eve travaille au projet des savanturiers et présente donc le sujet du jour. Chacun peut poser des questions pour être certain de bien comprendre le projet et le ‘défi’ : l’objectif à atteindre et les contraintes associées.

 

Nous nous armons de stylos et de post-its; le travail peut commencer et s’organise en quatre phases :

– phase 1 : plusieurs thèmes sont abordés successivement sous forme de questions posées à l’assistance par les organisatrices. Chacun participe, personne ne juge, chaque idée est proposée à voix haute puis notée par son auteur sur un post-it, qui est posé sur la table.

– phase 2 : chacun sélectionne les idées qui lui parlent le plus et les note sur une liste ; en parallèle on marque d’un trait chaque idée retenue. Nous avons donc construit deux types de listes : personnelle et globale.

– phase 3 : un travail en groupe est ensuite proposé de manière à produire une solution au défi. La discussion est riche, chacun ayant sa réserve d’idée et une oreille attentive aux propositions des autres.

– phase 4 : présentation du résultat de chaque groupe en trois minutes.

 

La première impression est que la soirée était très stimulante, je me suis laissé porter par l’organisation et l’ambiance et, du coup, je me suis bien amusé. Un point intéressant est que ce défi a été réalisé en temps limité ; en effet le tout a pris moins de 3 heures, rangement compris. Chaque étape étant limitée en temps il n’est pas question d’ennui, de calcul, de tergiversation mais de canaliser l’énergie positive présente.

 

Quels sont les points essentiels de la méthode, au-delà de l’ambiance favorable? D’une part, la capacité a générer des idées diverses, sans doute enrichie par l’absence de critique. D’autre part, une sélection positive des idées : aucune idée n’est écartée mais celles qui ont le plus d’impact sur les participants remontent à la surface. Cette sélection se fait en deux temps, de manière individuelle puis dans le travail de groupe. On retrouve donc les ingrédients de la sélection naturelle et de l’intelligence collective, notamment un cadre/une organisation qui permet de canaliser les idées de manière à construire un ensemble cohérent.

One thought on “Intelligence Collective, Fun et Solidarité

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s