Enseignement

session poster, deuxième année

Dans le cadre de la semaine de la classe inversée je voulais faire le point sur les session poster organisées avec des étudiants. Un billet présentait l’année dernière le début de l’histoire (ici). Après le travail à petite échelle nous sommes passé à la vitesse supérieure avec les collègues de la licence sciences pour la santé. Il s’agissait là d’évaluer le travail des étudiant de troisième année dans le cadre de l’UE Trans (ici). Le principe restait le même, il a ‘simplement’ été répété avec 4 groupes d’étudiants.

 

Il s’agit bien d’une évaluation, la note des étudiants est une combinaison de trois éléments:

– la moitié est une évaluation par un des enseignants,

– un quart  est la moyenne des évaluation reçue par leurs pairs

– un quart est l’évaluation de la qualité des évaluations qu’ils ont faites, via la comparaison avec celles faites par les enseignants.

 

Pour faire cette évaluation nous nous appuyons sur une grille d’évaluation. Un des résultats intéressant est que les étudiants ont eux mêmes proposé des améliorations au système d’évaluation, conduisant à réviser la grille d’évaluation:

 

Cette année est celle du développement technique, pour simplifier le procédé. Hugo Lopez, du CRI, a créé un système qui permet de recueillir les évaluations des différents acteurs (étudiants et enseignants) et automatiser le calcul des notes. Et pour ceux que ça tenterait de reproduire tout ça, le code source sera distribué rapidement!

 

Enfin il se confirme que le dispositif contient le potentiel formatif. Les enseignants, en marge de leur évaluation peuvent faire un feedback sur la présentation et les questions.

_20170110_150715

One thought on “session poster, deuxième année

  1. Bonjour Antoine,
    Pour le coté technique, permets moi de diffuser quelques informations.
    Nous faisons le choix militant de l’open source[1] et de la “simplicité”, afin de faciliter la réplicabilité et le hacking de notre approche par des tiers. Les outils web choisis sont volontairement des outils très communs : google form, javascript, html, css. Certains lycéens geeks ayant des connaissances en javascript et css seront capables d’étudier et de personaliser le système. Un développeur Javascript junior est encore, a ce jour, souhaitable, sans être insdispensable. Une bonne compréhension de l’activité est par contre indispensable pour utiliser le présent système[1]. Antoine et moi continuons les utilisations réelles afin de nourrire l’amélioration continue du système.

    [1]: https://github.com/CyberCRI/PeerGradersJS — code, en ligne sur github. License CC-BY-SA-NC-4.0.
    — Hugo (@hugo_lz)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s