Vivement un "vrai" cours

Mes cours sont effectués dans des formats de type classe inversée ou renversée. Un des corollaires du choix de pédagogies actives, au moins dans notre cas, est que j’ai renoncé aux cours magistraux. C’est un choix qui peut être discuté, et la conjonction de deux événements m’y incite à nouveau :

  • j’ai reçu les feed-back du cours du semestre d’automne très récemment et, si certains semblent contents du protocole de classe inversée utilisé d’autres font des suggestions d’amélioration. Celle qui m’a interpellé suggère d’avoir des « vrai cours ».
  • Simultanément j’ai un cours actuellement avec les mêmes étudiants sous la forme d’un cours renversé. Les étudiants ont préparé en groupe un contenu permettant à leurs camarades d’étudier l’équivalent d’un chapitre du livre référence. Comme vous pouvez le constater ici, ils ont plutôt bien réussi l’exercice. En parallèle du chapitre je leur ai donné carte blanche pour organiser la séance de cours. Quels ont été leur choix ? Sur huit groupes trois ont prévu d’inviter un chercheur pour un séminaire, deux ont prévu un cours +/- classique, deux autres un jeu sérieux et enfin un une dissection.

On retrouve donc une certaine diversité dans leur choix et finalement la modalité renversée permet aux étudiants de trouver cette diversité de propositions, bien plus que quand je prends en charge la forme du cours!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s