Tables de multiplication

Il s’agit d’une pratique très courante que j’ai d’ailleurs expérimentée enfant — c’est un peu lointain, mais ça fait partie de mes souvenirs d’enfance ce qui m’incite évidemment à la partager. On insistera tout de même sur la dynamique du jeu qui peut changer cette activité du tout au tout.

 

Objectif: mémoriser les tables de multiplication.

 

Matériel: Une boite contenant des cartons sur lesquels toutes les combinaisons sont notées. Chaque carton a une face avec la question et une avec la réponse (pour permettre de jouer seul).

 

Règles: Le temps de réponse est limité (environ deux secondes) mais peut être légèrement ajusté de manière à garder la motivation du joueur. On démarre la partie avec tous les cartons hors de la boite. Quand une réponse est bonne, le carton retourne dans la boite, quand elle est fausse, il est mis de coté pour être repris plus tard.

 

Points à surveiller: Le temps accordé pour la réponse est primordial pour s’assurer que la réponse est mémorisée et pas calculée. Il permet aussi d’ajuster le taux de bonne réponses en cours de jeu pour en contrôler la dynamique. On peut ainsi refuser une réponse qui serait venue un peu tard pour maintenir suffisamment de difficulté. Ou au contraire attendre un peu une réponse pour ne pas décourager l’enfant.

Pour ceux qui aiment les jeux de société il y a aussi le jeu “court de tennis multiplication” (voir sur le site tric trac).

Tables de multiplication de Antoine Taly est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France.

4 thoughts on “Tables de multiplication

  1. Merci Antoine, en effet le jeu est à la base de l’apprentissage ! ce genre d’outils fait penser aux méthodes Montessori basées sur le plaisir de jouer et d’apprendre en même temps.

  2. Mon 2ème fils faisait la banque au Monopoly à 5 ans et 4 mois avec les rendus de monnaie.

    Comment en est-il arrivé là?
    – jeu des petits chevaux à 4 ans pour jouer avec le grand frère
    – UNO à 4 ans et demie avec le grand frère de 5 ans son aîné qui faisait les additions à voix haute
    – Monopoly avec le même grand frère
    Il a fini par connaître tous les principes de calcul du primaire en CE1 (et à les faire jusqu’au niveau 6ème) avec calculatice de l’académie de Lille (la maîtresse de CE1 était en retard dans son programme et a conseillé les parents de coller leurs gamins dessus).

    Pourquoi leur mettre des barrières? 🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s